Avoir une gestion précise de votre budget est la première des étapes pour ne pas vous retrouver dans une situation de défaut de paiement ou de surendettement. Dans les deux cas vous vous retrouverez inscrit au FICP, ce qui peut s’avérer très gênant pour obtenir un crédit ou ouvrir un produire bancaire. Nous vous proposons quelques conseils pour avoir une gestion plus efficace.

Définissez vos dépenses régulières

La base d’une gestion financière est de calculer les revenus et les dépenses et de faire la balance des deux. Le but est naturellement d’avoir plus de revenus que de dépenses chaque mois afin d’avoir une balance positive. La première chose à faire consiste donc à définir quelles sont justement vos principales dépenses chaque mois, celles qui reviennent régulièrement : factures de téléphone, d’énergies, loyer, mensualités, etc. Regroupez-les toutes, et faites-en la somme. Vous obtiendrez alors le total de vos charges mensuelles obligatoires. Définissez également le budget des dépenses qui sont également régulières, mais plus variables : alimentation, transports, etc.

Une fois que vous avez un aperçu détaillé de vos dépenses mensuelles, vous allez pouvoir les soustraire à vos revenus. Le résultat est ce qui vous reste une fois toutes vos dépenses vitales consommées. Vous pouvez alors faire le choix d’épargner ou d’en dépenser une partie, mais veillez à ne jamais dépenser plus que ce que vous gagnez.

Gardez de côté en cas d’imprévu

Il est toujours conseillé de mettre chaque mois de l’argent de côté. Celui-ci doit notamment vous permettre de faire face aux dépenses imprévues : pannes, soins, etc. Cela vous évitera de devoir sacrifier une mensualité ou une autre dépense et d’accumuler du retard.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>