Etre inscrit au FICP n’est pas éternel, heureusement. Il est possible d’en sortir en régularisant la situation ou au terme du délai maximum. Dans ce cas, la personne est automatiquement radiée du fichier et toutes traces de fichages sont supprimées.

Autrement dit, une fois que la personne est radiée, les banques et les organismes de crédit ne peuvent pas savoir que cette personne a été fichée. La durée d’inscription maximum peut varier si la personne a déposé ou non un dossier du surendettement. Voici tout ce qu’il faut savoir concernant cette durée.

Une radiation automatique

La première chose à savoir c’est que vous n’êtes pas inscrit à vie au FICP. Ainsi, si vous craignez de ne plus jamais pouvoir obtenir un prêt à cause de votre inscription dans le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers, sachez que ce n’est pas le cas. Dès lors que vous avez régularisé votre situation ou que le délai maximum est écoulé, votre radiation est systématique. Cela signifie qu’il n’y a plus aucune trace de votre présence au sein de ce fichier. Vous pourrez ainsi de nouveau emprunter auprès des établissements de crédit qui ne pourront pas savoir que vous avez été auparavant fiché.

Par contre, si vous êtes de nouveau dans l’une des 6 situations entrainant un fichage, alors vous serez de nouveau inscrit au FICP. Il faudra alors de nouveau régulariser votre situation ou attendre le délai maximum.

La durée d’inscription normale

Dans la plupart des cas, la durée maximum d’inscription au sein du FICP est de 5 ans. Cela signifie qu’au bout de 5 ans, à compter de la dernière inscription, vous automatiquement effacé du fichier, même si vous n’avez pas entièrement régularisé votre situation. Cependant, il est possible de sortir du fichier avant ces 5 ans. Pour cela, il est nécessaire que vous régularisiez votre situation. Cela implique que vous ayez payé vos dettes.

La durée en cas de dépôt d’un dossier de surendettement

Lorsque vous vous retrouvez dans une situation de surendettement, c’est-à-dire lorsque vous accumulez trop de dettes en retard et que vous ne pouvez plus les rembourser, vous devez alors déposer un dossier auprès de la Commission de Surendettement. Cela entraîne automatiquement une inscription au FICP si ce n’était pas déjà fait. Dans ce cas, la durée d’inscription peut s’avérer plus longue que 5 ans.

Plus précisément, si vous êtes dans le cadre d’un plan de redressement sans effacement de dettes alors la durée d’inscription au FICP s’étendra à celle du plan et pour 8 ans maximum et 5 ans si aucun incident n’a eu lieu durant l’exécution du plan de redressement. Un tel plan se met en place lorsque la Commission de surendettement a réussi à négocier un rééchelonnement des dettes avec les créanciers.

Si une procédure de redressement ou de liquidation est mise en place dans le but d’effacer une partie ou l’ensemble des dettes, alors l’inscription au FICP sera de 8 ans maximum.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>